La réalité augmentée au service de la médecine

mbotte décembre 20, 2018

La réalité virtuelle ou VR (virtual reality) est une technique qui simule des éléments ou une présence physique dans un univers virtuel, modélisé en 3 dimensions. Il est le plus souvent généré par un ordinateur, une console de jeu ou un smartphone. L’objectif de la réalité virtuelle est de faire vivre une expérience à l’utilisateur notamment en stimulant la majorité de nos sens : odorat, ouïe, vue et toucher.

C’est pour cette raison que la VR est utilisée depuis plusieurs années maintenant, en médecine. C’est en effet, grâce à la simulation des sens, que cette technologie permet de nombreux bienfaits auprès des patients.

Premièrement, elle est utilisée contre le stress, l’ennuie ou la dépression. La réalité virtuelle permet de s’évader du quotidien, surtout pour les personnes hospitalisées pour de longues périodes mais aussi avant les opérations. Le cerveau n’est ainsi plus concentré sur l’action immédiate de par l’immersion dans un autre monde ou dans un jeu.

Deuxièmement, la VR est une révolution contre les douleurs. D’après une étude menée par Cedars-Sinai (une clinique de Los Angeles), et réalisée sur 100 patients hospitalisés, une baisse de 24% des scores de douleurs a été observée chez ceux ayant regardé une vidéo sur un casque VR. La réalité virtuelle essaye en effet de tromper le cerveau. Par exemple, pour les personnes amputées et souffrant du syndrome du « membre fantôme », on fait croire au système nerveux central, que le membre est toujours là. Cela grâce à des exercices équipés d’un casque de VR, permettant de se visualiser avec l’intégralité de son corps.

Troisièmement, dans d’autres états psychologiques comme les phobies ou les dépendances, la réalité virtuelle a fait ses preuves. En Chine par exemple, d’après le bureau de gestion de la désintoxication chinois, un traitement en VR sur plus de 1000 toxicomanes volontaires a été « très efficace » dans 98% des cas sur les patients ayant une dépendance moyenne à la drogue.

En plus de soulager les patients, la réalité virtuelle est de plus en plus utilisée par les médecins directement. C’est un outil pédagogique avec de multiples possibilités. Grâce à l’immersion, la VR permet aux étudiants ou aux médecins de s’entrainer à l’infini sur des opérations virtuelles. Pour aller plus loin, nous pouvons même aujourd’hui, s’entrainer sur le modèle 3D exact de la morphologie de son patient. Des stations de visualisation 3D donnent la possibilité aux médecins d’être au plein cœur des images résultants des appareils d’imageries médicales et permettent ainsi de plus facilement et rapidement poser un diagnostic.

La réalité virtuelle, a commencé à prouver son efficacité notamment sur la diminution des erreurs médicales et la diminution du temps consacré aux opérations.

D’après un rapport réalisé par Grand View Research, le marché mondial de la réalité virtuelle dans le domaine de la santé a atteint 641 millions de dollars en 2018 et devrait atteindre 5.1 milliards de dollars d’ici 2025. La raison de cette croissance est l’évolution rapide de la technologie et l’utilisation de plus en plus fréquente dans le domaine médical.

Facebooktwitterlinkedinmail