Les Coris Workshops : le Projet Athéna

mbotte septembre 20, 2019

Au sein des Coris Workshops, l’équipe Coris Innovation imagine et concrétise les projets d’innovation de demain. Nous concentrons nos efforts sur quelques technologies actuelles dont l’Intelligence artificielle, l’Internet des objets (IoT) et la robotique. Ce choix est motivé à la fois par leurs complémentarités et la demande grandissante du marché.

Au-delà de cette réflexion en interne, nous accompagnons nos collaborateurs dans la réalisation de leurs idées grâce aux compétences de l’équipe. C’est d’ailleurs d’un de ces cerveaux, qu’est né le projet Athéna.

Aujourd’hui, face à l’imprévisibilité et la multiplication d’événements tragiques au niveau international (attentas, agressions…), un sentiment d’inquiétude suivi d’une forte demande sécuritaire a vu le jour. Les forces militaires sont entrées au cœur du dispositif de protection. Depuis 2015, on dénombre entre 8 et 10 000 militaires présents sur le territoire français pour assurer la sécurité de la population. Cela mobilise une grande partie des forces armées sur de longues périodes.

C’est de ce constat que le projet Athéna a vu le jour. L’ambition étant de développer des moyens matériels de surveillance et d’anti-intrusion pour assurer la protection de la population en permettant une mobilisation moindre des ressources humaines militaires ainsi qu’une plus grande efficacité. Une solution a été trouvée en proposant un système de sécurisation de sites géographiques militaires ou civils s’appuyant sur les technologies de l’intelligence artificielle (IA) et sur la diversité des capteurs (vidéo, acoustique, LIDAR...) utilisés.

Ce système a pour rôle principal de détecter et décrypter les comportements suspects d’individus, de groupes ou d’événements anormaux dans son périmètre d’action pour ensuite évaluer un niveau de risque grâce à des terminaux multi-senseurs intelligents. Les menaces, détectées en temps réel, sont transmises instantanément sous forme de métadonnées (protection des données) à un poste central de supervision.

Pour exemple, nous pouvons transposer cette innovation sur des lampadaires intelligents. Ces derniers, dotés de divers capteurs, adaptent leur intensité lumineuse à l’activité de la rue. Lorsque qu’aucun individu n’est détecté, la luminosité est au plus bas. Si un sujet arrive, les lampadaires augmentent progressivement leur intensité. Mais au-delà de ça, grâce à cette innovation et à l’IA, si un danger est détecté (cris, véhicule fou, course poursuite…) les lampadaires réagissent automatiquement en s’allumant brusquement tout en lançant un signal d’alarme.

Transposée à différentes installations, l’intelligence répartie d’Athéna accroît l’efficience des systèmes de sécurité, soulage les opérateurs et autorise une réaction locale en cas de danger. De plus, l’auto-apprentissage continu des IA permettra d’anticiper des menaces de plus grande envergure, provenant de plusieurs zones surveillées, et ainsi d’anticiper les stratégies de diversions et diminuer les fausses alertes.

Enfin, ce dispositif permettra également à Coris Innovation de disposer d’une première brique technologique intégrant l’IA dans le domaine de la sécurité de zones. Le produit connaîtra un développement dual, militaire et civil. Plus spécifiquement dans le cadre du projet Athéna, l’ambition de Coris Innovation est d’être un acteur reconnu dans le domaine des technologies d’intelligence artificielle et en premier lieu autour des systèmes de sécurité au sein des futures smart city.


 

Facebooktwitterlinkedinmail