L’Intelligence Artificielle aurait-elle pu éviter la pandémie du Covid-19 ?

24 Nov 2021 | Chez Coris Innovation

Retour

Les limites de l’Intelligence Artificielle face à l’inattendu

L’Intelligence Artificielle est devenue un outil utile pour lutter contre des situations d’urgences, telles que la pandémie virale qui a frappé le monde entier depuis le début de 2020. Néanmoins, cette technologie a aussi ses limites et représente des défis pour les entreprises et l’humanité dans son ensemble.

 

Les limites de l’Intelligence Artificielle

Avant que le monde ne connaisse la menace posée par le COVID-19, les systèmes de l’IA avaient déjà détecté le début d’une épidémie de pneumonie en Chine. Une fois cette épidémie devenue une pandémie mondiale, les outils et technologies de l’IA ont été utilisés pour soutenir les efforts des décideurs politiques, de la communauté médicale et de la société au sens large pour gérer chaque étape de cette crise et ses conséquences, telle que la détection, la prévention, la réponse et la récupération, ainsi que l’accélération de l’enquête. Bien que cette technologie ressemble souvent à la science-fiction en raison de l’automatisation des tâches, de prévisibilité pour la prise de décision et de sujets plus avancés tels que la connexion entre des machines. Cependant, l’IA a ses limites et elle ne peut pas remplacer tous les emplois, bien que les prévisions indiquent que d’ici les années 2030, environ 30% des emplois risquent de disparaître avec l’automatisation. Elle aide plutôt à en créer de nouveaux et développer nos compétences décisionnelles, notre créativité ainsi que d’autres capacités qui peuvent changer l’économie et améliorer les entreprises.

Parlant des limites de l’Intelligence Artificielle, parce que cette technologie découle d’un apprentissage continu qui, dans une large mesure, dépend des personnes, elle n’a pas une portée prévisible supérieure généralement à cinq ou 10 ans. Elle peut donc nous aider à résoudre des problèmes immédiats ou prendre des décisions à court terme, mais ne peut pas résoudre des problèmes qui n’ont pas encore été prouvés ou des situations inattendues. En outre, l’IA est basée sur une série d’algorithmes, qui analysent et classent les informations pour donner des options et résoudre certains cas. En revanche, ces systèmes informatiques suivent un modèle bien précis, donc si des données sont modifiées, le système peut échouer. Par conséquent, l’IA n’est pas infaillible et c’est pourquoi elle a besoin des humains, qui ont toujours la décision finale. Il faut dire que jusqu’à présent, des applications ont été développées visant à répondre aux différents besoins des personnes et des entreprises, telles que les voitures automatisées, les appareils domestiques, les systèmes de reconnaissance vocale et faciale. Cela permet, surtout aux entreprises, de concentrer leurs efforts sur le développement de meilleurs produits et services, entre temps l’IA s’occupe du reste. Votre travail consiste donc à concevoir des stratégies et à prendre des décisions, alors que les machines ne sont qu’opérationnelles. Plus vous donnerez d’informations et de données à votre machine, plus l’Intelligence Artificielle sera meilleure et cela vous permettra d’avoir des solutions immédiatement. Ce qui rend aussi l’IA limité, est qu’elle dérive de la connaissance humaine et peut donc être facilement trompée.

 

Les défis de l’IA dans le domaine du recrutement

L’Intelligence Artificielle a renversé la logique traditionnelle du recrutement de profils spécialisés. Ce ne sont plus que les candidats qui se présentent aujourd’hui, mais les entreprises et les chasseurs de têtes vont aussi les chercher grâce à des outils devenus indispensables. Ces derniers, basés sur l’IA, ont révolutionné le recrutement et contribué à le simplifier, notamment par la mise en place de processus d’automatisation. Des réseaux sociaux aux logiciels spécialisés, ces outils mis à disposition des recruteurs sont de précieux alliés. Cependant, ils sont loin de résoudre tous les problèmes auxquels un recruteur est confronté dans son travail quotidien. Si la stratégie du sourcing est considérée comme une tâche chronophage, l’utilisation de l’IA dans le recrutement facilitera l’analyse de millions de données et l’identification d’une compétence ou d’une personnalité spécifique. Ainsi, la recherche d’un candidat sera beaucoup plus précise et donc plus efficace.

Coris Innovation a d’ailleurs depuis plusieurs années, développé en interne des IA pour améliorer la qualité de ses recrutements. Retrouvez comment dans l’article ci-dessous !

Coris Innovation se dote de co-IA pour recruter