Offboarding – Quand nos anciens collaborateurs deviennent de réels ambassadeurs !

18 Fév 2022 | Chez Coris Innovation

Retour

Qu’est ce que l’offboarding ?

L’expérience collaborateur revêt différentes formes : nous savons à quel point l’onboarding (l’accueil et l’intégration d’un nouveau collaborateur) est un véritable enjeu pour les entreprises.
A l’inverse, l’offboarding (qui signifie « débarquement ») est beaucoup moins mis en avant et pourtant tout aussi important !
Il s’agit du processus accompagnant le départ des collaborateurs de leur entreprise.  Le but étant que le salarié sortant soit guidé au mieux vers son départ… Et également d’améliorer l’expérience collaborateurs de ceux qui restent et/ou arrivent !

Pourquoi laisser une bonne image de soi en quittant une entreprise ? 

Quitter une entreprise signifie souvent la fin d’une aventure, d’un projet commun, et d’un partage humain. Nous pouvons mettre fin à notre collaboration pour différentes raisons et de différentes façons.
Cependant, quelle que soit nos motivations à partir il est nécessaire de laisser derrière nous une bonne image à la société.
Cette image sera gardée en mémoire par nos collègues, mais aussi nos employeurs. Si un jour nous souhaitons réintégrer cette société le souvenir que nous aurons laissé à celle-ci jouera un rôle primordial dans l’étude de notre candidature.

La deuxième raison pour laquelle laisser une bonne image, relève des prises de références. Nos futurs responsables souhaiteront probablement un retour sur notre savoir-faire et savoir-être. Pour avoir ce retour, les personnes les mieux placées pour donner un avis seront sans aucun doute nos anciens employeurs.

Quelles sont les informations à demander et comment bien soigner son départ ?

Lorsque l’on quitte une société, il n’est pas souvent évident de bien cibler les informations clés à demander et surtout de bien soigner son départ pour éviter de laisser une mauvaise image.

La première étape importante est d’annoncer la nouvelle à votre équipe et d’expliquer les raisons qui ont conduit à votre souhait de quitter l’entreprise. Bien sûr, dans un second temps, le but est de passer correctement le relais (on en reparle juste après) et surtout de faire un bilan auprès de son responsable des éléments qui pourraient aider à améliorer l’expérience collaborateur et l’organisation de l’entreprise pour les personnes encore présentes !

Enfin, rien de mieux que de soigner son départ en organisant un dernier évènement collectif sous la forme du fameux pot de départ pour également permettre de rester en contact avec vos anciens collègues et surtout laisser une image fun et sympa de votre passage dans les équipes !

N’oubliez pas, une fois avoir quitté l’entreprise, de veiller à rendre votre matériel (PC, téléphone, voiture de fonction, badges, clés …) bien recevoir vos documents de sortie (solde de tout compte, certificat de travail, attestation pôle emploi). Généralement, l’employeur est tenu de vous transmettre ses éléments sous un délai raisonnable après votre départ. Dans les faits, le plus souvent, il faut attendre les périodes de paie pour tout recevoir.

Soyez patient ! 😉

Quelle est l’importance de bien former son successeur ? 

Cette étape est absolument cruciale pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Même si personne n’est irremplaçable, l’expertise et les connaissances accumulées de votre collaborateur sur le départ sont précieuses et doivent au maximum être transmises à son successeur.

Il est donc impératif d’éviter la perte de ce savoir en organisant la transmission des connaissances et des bonnes pratiques entre la personne sortante et les membres de l’équipe ou son successeur, si celui-ci a déjà été trouvé. Dans l’idéal, prévoyez un chevauchement d’environ un mois entre le salarié qui part et son successeur, c’est pourquoi communiquer sa décision de quitter l’entreprise est absolument nécessaire.
Dans le cas où ce n’est matériellement pas possible, demandez à votre collaborateur sur le départ de préparer des supports à son successeur lui détaillant les subtilités du poste, ses bonnes pratiques, et toute autre information qui pourra faciliter sa prise de fonction. Ces précautions seront utiles à la fois pour le remplaçant, mais aussi pour l’équipe en poste, qui ne se sentira ainsi pas abandonnée et pour que ce départ impacte le moins possible la productivité de l’entreprise.

Et concrètement comment cela se traduit chez Coris Innovation ? 

Chez Coris Innovation nous veillons à ce que nos collaborateurs quittent l’aventure de la meilleure des manières. Nous prenons le temps chaque mois de communiquer sur les départs de nos collaborateurs via notre journal interne. Ils ont ainsi la possibilité de partager leur expérience et leur ressenti tout en faisant un dernier au revoir aux équipes !

De plus nous sollicitons nos collaborateurs pour nous aider à améliorer notre marque employeur en leur proposant de rédiger un avis sur l’entreprise sur les plateformes type Glassdoor.

Pour la plupart de nos collaborateurs nous restons en contact dès leur sortie car ils continuent à contribuer de manière active aux projets internes, workshops, innovations, échanges WhatsApp, recommandations clients/candidats. D’ailleurs il n’est pas rare que certains de nos consultants deviennent de futurs clients !